Ladyland Show 2018 : samedi 17 mars à la maison de bégon

jeudi, mars 8, 2018 0 Permalink 0

Le samedi 17 mars, nous revenons à la Maison de Bégon pour vous proposer la soirée de clôture de la « semaine elles » avec des artistes féminines qui valent le détour chacune dans leur style.

Nous retrouvons nos partenaires de l’année dernière sans qui tout cela ne serait pas réalisable : la ville de Blois, la Maison de Bégon, le Planning Familial et la Caverne.

Réservation à la Maison de Bégon ou au guichet des billetterie de votre supermarché ou directement sur internet (lien pour réserver).
TARIFS : Tarif normal 12€ – Tarif réduit 9€ (Blésois via le Pass Culturel Ville de Blois – 6-17 ans – étudiants – chômeurs – RSA) – Tarif adhérent 6€ – Gratuit pour les moins de 6 ans.

Les 3 groupes présents lors de cette soirée :

GURBETIKO TRIO : Délicieuse contraction des termes « gurbet » (exil) et « rebetiko » (musique de proscrit), Gurbetiko vous plonge dans des épopées pastorales des Balkans, les chants profonds d’Anatolie et la misère des tavernes mal-famées de la Grèce du début du vingtième siècle. Çağla Usta : kemenche, baglamas, chant Alice Le Moigne : accordéon, chant Cyrille Auchapt : bouzouki, bağlama, chant.

KRACKERS TIME : C’est la rencontre de deux musiciens Tourangeaux, Aymeric Simon, guitariste qui vient du blues et du blues rock et Alix Debien, chanteuse qui vient du classique et du jazz. Depuis septembre 2016, ils ont décidé de se réapproprier les morceaux qui les touchaient le plus chacun. On peut les entendre jouer du jazz, de la folk, de la chanson,en anglais, en français, en espagnol… Le fil rouge, c’est eux et leurs arrangements qui pourraient vous surprendre et vous ravir les oreilles.

LAURA COX BAND : Depuis ses débuts sur Youtube en 2008, Laura Cox s’est imposée comme l’une des grandes figures féminines de la guitare sur internet. En accord avec son temps, elle a su manier parmi les premières, les outils 2.0 et plus particulièrement Youtube.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : plus de 39 millions de vues et 160 000 abonnés sur Youtube et plus de 130 000 « Like » sur sa page Facebook créée en 2013.

Biberonnée au son de Johnny Cash et Dire Straits, Laura découvre peu à peu toute cette culture country, folk et rock grâce à son père anglais, puis commence la guitare sur le tard, en 2005 à l’âge de 14 ans. Elle se fait rapidement une place sur le net grâce à ses reprises de grands classiques du rock et de solos mythiques ; elle recevra d’ailleurs les compliments de la légende du blues, Joe Bonamassa.

L’envie de sillonner les routes et de vivre pleinement l’expérience rock & roll étant de plus en plus grande, Laura Cox décide finalement de passer du « virtuel au réel » en fondant son groupe : The Laura Cox Band et sort son premier album « Hard Blues Shot », un concentré de tubes nourris aux grains d’AC/DC, Jimi Hendrix et autres Johnny Cash.

Ce premier disque salué par la critique la propulse sur de très nombreuses scènes de France pour des concerts électriques survitaminés. Un rendez-vous à ne pas rater !

No Comments Yet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :